Publications 60 Millions

Marseille : un projet « Ambition centre-ville »

Contribution du collectif Piéton à Marseille au projet d’aménagement des espaces publics du Centre-ville de Marseille

30 janvier 2019

Un projet « Ambition centre-ville »

Ce projet d’aménagement des espaces publics du Centre-ville de Marseille annonce l’heure du « partage de l’espace public en faveur des piétons, d’un vaste espace cohérent et lisible propice à la déambulation ». Avec les objectifs de « développer la piétonisation et faciliter les modes de déplacement doux », « organiser des espaces piétons plus confortables ».

Il était temps en effet : chacun peut constater, au quotidien et où qu’il soit dans le centre-ville, que les aménagements, le mobilier urbain ou commercial, les poubelles, les travaux, les deux-roues et particulièrement les voitures stationnées sur les trottoirs, pratique autorisée par décrets à Marseille, font de ces cheminements un vrai labyrinthe qui rend les déplacements incertains, parfois dangereux, voire impossibles pour certains.

60 millions d’euros pour la requalification de quelques axes, aucune action pour les rues attenantes

La requalification présentée  porte sur quelques rues ciblées autour du Vieux-Port.
Du neuf, du visible, du coûteux : le département met 60 millions d’euros dans la corbeille de Marseille pour la requalification de 22 hectares de surfaces piétonne.
Oui, quelques axes brilleront, pour notre bonheur marseillais et pour ceux des touristes.

Mais les rues situées en dehors des heureuses élues resteront en l’état, sans projet d’amélioration des trottoirs marseillais, inconfortables, souvent impraticables. Et hors règlementation, comme le collectif Piéton à Marseille alerte la mairie de Marseille, la métropole et son équipe Ambition centre-ville depuis bientôt trois ans.

Rien ici n’est engagé pour améliorer les conditions de cheminement inconfortables et dangereuses ni réduire la présence d’un parc automobile qui empiète sur les rues périphériques aux tracés choisis. Délivrer de leur triste sort les piétons, bébés en poussettes et personnes à mobilité réduite dans ce périmètre est absent du projet.

Lire la suite en consultant le document PDF ci-dessous :