Publications 60 Millions

Municipales 2020 à Paris

Retrouver le plaisir de marcher à Paris, c'est possible !

9 décembre 2019

Il ne suffit pas d’élargir quelques trottoirs, de piétonniser quelques rues le dimanche, de créer quelques zones de rencontre pour redonner à la marche à pied toute sa place dans notre capitale.

La vie au quotidien du piéton était déjà compliquée : trottoirs encombrés, chantiers à contourner, discontinuité des cheminements, boulevard à traverser, air vicié par les embouteillages.

Elle s’est sérieusement dégradée ces dernières années par le développement de modes de déplacement créant de l’insécurité : effet de coupure des tramways, pistes et bandes cyclables peu reconnaissables, franchissement de feu rouge par les cyclistes, cyclistes à contre-sens (danger pour les personnes en situation de handicap visuel et auditif), invasion des trottinettes (EDPM), circulation et stationnement sur les trottoirs des deux-roues (motos, vélos, trottinettes, …), stationnement sauvage des automobiles sur les trottoirs.

Paris a une dimension piétonne où il fait bon flâner, faire ses courses, se rendre aux spectacles, prendre le temps de vivre à l’allure du pas face à des mobilités de gens pressés.

Avoir une véritable stratégie piétonne est la moindre des choses et signer la charte internationale de la marche donne un cap à cette stratégie. Encore faut-il lui donner une visibilité et la respecter sur l’ensemble des arrondissements. Paris, la ville la plus dense du monde industrialisé, compte plus de 3000 kms de trottoirs.

C’est pourquoi, l’association 60 Millions de Piétons demande aux candidats aux élections municipales de la Ville de Paris de s’engager, s’ils sont élus :

 

  • À élaborer un « Plan marche » dans la continuité du PAVE (Plan d’Accessibilité de la Voirie et des Espaces Publics) voté à l’unanimité en septembre 2012 par le Conseil de Paris, en concertation avec les associations et à le mettre en œuvre avec des échéances planifiées et un calendrier, puis rendre compte durant le mandat,

 

  • À mettre en place un comité extra-municipal de suivi de ce Plan,

 

  • À nommer dans chaque arrondissement un(e) référent(e) PIÉTON ayant pour mission de développer une culture piétonne, d’être à l’écoute des plaintes des piétons et de les traiter, de solliciter des audits de sécurité des aménagements piétons à venir ou existants.

60 Millions de Piétons est à la disposition des candidats pour apporter sa connaissance du terrain et son expertise pour bâtir ce projet.

Télécharger le PDF ci-dessous :