L’association nationale

Que font les Droits du Piéton ?

Des interventions auprès des autorités publiques :

Les Droits du Piéton aident les usagers du domaine public à formuler auprès des autorités des réclamations concernant l’insécurité ou l’inconfort de l’aménagement du domaine piétonnier (insuffisance de passages piétonniers, carence de la réglementation, dysfonctionnement de feux rouges, laxisme dans les chantiers de travaux publics gênant la circulation des piétons, faiblesse de la répression des infractions constatées sur les trottoirs et les passages piétons).

Les Droits du Piéton font pression auprès des autorités publiques pour que des aménagements ou des améliorations soient réalisées là où des usagers ont signalés des endroits inconfortables ou dangereux.

Une réclamation formulée par un simple citoyen a en effet bien peu de chance d’être entendue par les autorités publiques. Elle en a plus lorsque cette réclamation est formulée par une association structurée reconnue et persévérante.

 

La représentation des piétons :

Les Droits du Piéton s’efforcent d’avoir des représentants auprès des autorités publiques, municipales, départementales, régionales et nationales, ceci afin d’être les conseillers-partenaires des autorités publiques, dans les domaines qui concernent les piétons, et l’agrément de vivre dans la Cité.

Les Droits du Piéton participent aux réunions de concertation avec les Autorités Publiques, dans le cadre des consultations préalables aux décisions concernant la réglementation, l’aménagement urbain ou celui de la voirie. Ils ont également la volonté de promouvoir des actions de prévention pour améliorer la sécurité des déplacements à pied.

L’association «Les Droits du Piéton» est membre de la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports) et du Réseau Vivre Paris !